Réflexions…

en aphorismes

Ce blogue présente un échange de longueur indéterminée entre @hristophe, défini comme l’auteur originaire, et les porteurs subséquents d’un « je » dont @hristophe, en bon partisan du principe leibnizien d’indiscernabilité des identiques, s’abstient de revendiquer l’ipséité et à plus forte raison de s’en réclamer l’identique, mais que certains pourraient concevoir comme étant les « parties temporelles » d’une ligne d’univers déterminée, à condition de ne pas tenir compte du fait qu’@hristophe est un fervent défenseur de l’atemporalité.

L’originalité d’Egoscope réside dans son mode d’interlocution. Celle-ci se développe toujours vers l’avant, c’est à dire toujours vers un interlocuteur à venir comme dans la forme dialogale canonique, mais un interlocuteur qui peut être très subtilement discernable du précédent, d’où l’idée de l’appeler « dx » pour évoquer le concept mathématique de différentiel. Ainsi donc, chaque intervention reste ouverte tant qu’il existe un @hristophe+dxn désireux de la modifier ou de l’éliminer, mais les répliques ne s’adressent jamais plus à celui qui les a provoquées et encore moins à l’auteur originaire, @hristophe. À l’image du pur changement qu’est l’univers, les réflexions lancées par l’auteur originaire évoluent grâce à la transformation incessante de ses avatars différentiels qui les développent.

La forme d’exposition choisie est l’aphorisme, le fragment ou, tout au plus, la suite de courts paragraphes dont on ne doute plus qu’il s’agit du mode de présentation contemporain par excellence, celui qui satisfait le plus parfaitement aux impondérables de concision et rapidité. Le contenu des réflexions est libre et celles-ci n’obéissent à aucun ordre préétabli. Ce sont de simples pensées, parfois très banales, toujours incomplètes et virtuellement amplifiables.

Egoscope ne s’adresse à aucun public en particulier et ne se veut non plus polémique, tout en étant ouvert à l’opinion et au commentaire. Puisse-t-il plaire à l’improbable passant.

Les images affichées sur ce blogue ont toutes été téléchargées du web. Pour en faire supprimer n’importe quelle au plus vite, veuillez le demander au moyen de la boîte destinée aux commentaires de la page la (ou les) contenant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s